Premières mécanisations

  

On rivalise d'ingéniosité pour trouver de nouvelles techniques de battage et de vannage.

Les animaux sont mis à contribution. Pendant longtemps, on leur a fait piétiner les gerbes dans l'aire. Au XIXe siècle, un manège de trois chevaux permet d'actionner une batteuse mécanique. Un tel manège est visible au Musée du machinisme agricole de Prissac.

Batteuse Busson, entraînée par un manège, 1850
Batteuse Busson, entraînée par un manège, 1850

 

Le cheval peut aussi être utilisé sur une trépigneuse. L'animal marche sur une sorte de tapis roulant qui entraîne une batteuse.

 Trépigneuse de 1880
Trépigneuse de 1880
Tarare de 1935
Tarare de 1935

Les hommes ne sont pas en reste. Ils fabriquent des tarares pour vanner le grain. En actionnant une manivelle, ces machines secouent et ventilent le grain.